La légende de Saint Nicolas

 
Fêté le 6 décembre dans l'Est et le Nord de la France ainsi que dans de nombreux pays d'Europe (Hollande, Allemagne, Suisse, Luxembourg, Belgique, Russie, Pologne, Autriche...) Saint Nicolas est traditionnellement le saint patron des enfants et des écoliers.

Les origines

Son personnage est largement inspiré de l'évêque de Myre (Turquie actuelle), qui se nommait Nicolas de Myre ou encore Nicolas de Bari. Né entre 250 et 270 après JC à Patari en Asie mineure (sud ouest de la Turquie actuelle), il était renommé pour sa grande générosité. Il serait décédé un 6 décembre entre 345 et 352 et enterré à Myre. Ses ossements furent volés en 1087 par des marchands italiens qui les ramenèrent à Bari, en Italie.

Vers 1090, un Lorrain, Charles Aubert dit de Varangéville, rapporte de Bari une relique de Saint Nicolas, sa « dextre bénissante » qui justifie en 1101 la construction d'une première église dans la ville lorraine de Port qui sera ensuite suivit par la construction d'une basilique entre 1491 et 1560. La commune prendra le nom de Saint-Nicolas-de-Port en 1961.

De Saint Nicolas au Père Noël

De nombreux miracles sont attribués à Saint Nicolas, si bien qu'il est aujourd'hui le saint patron de nombreuses corporations ou groupes tels que les enfants, les navigateurs, les prisonniers, les avocats ou encore les célibataires. 

Au début de XVIIème siècle, des Hollandais immigrèrent aux États-Unis. Leur coutume de fêter Saint Nicolas se répandit peu à peu sur le territoire et c'est ainsi que Sinterklaas devint Santa Claus.

Saint Nicolas en Lorraine

La légende de Saint Nicolas est fortement ancrée en Lorraine, région dont il est le saint patron. Le 6 décembre, Saint Nicolas visite les écoles et parfois les foyers et distribue des friandises et des clémentines aux enfants. Il est accompagné du sinistre Père Fouettard, un personnage vêtu d'une cape et au visage couleur charbon, qui distribue des triques aux enfants qui n'ont pas été sages.

La veille, les enfants ont mis leurs chaussons devant la cheminée afin que des cadeaux y soient déposés pendant la nuit, ainsi qu'une carotte pour l'âne de Saint Nicolas et un verre de lait pour celui-ci.

De nombreux défilés de Saint Nicolas sont organisés dans les communes lorraines, des plus conviviaux dans les petits villages aux plus spectaculaires comme à Nancy, ou les festivités rassemblent chaque année près de 130 000 spectateurs et ont dont le moemnt fort est le magnifique spectacle pyrotechnique sur la célèbre Place Stanislas.

À Saint-Nicolas de Port, la basilique est mise en lumière pour l'occasion et une procession aux flambeaux est organisée depuis plus de 760 ans.

L'une des légendes les plus connues en Lorraine, raconte que Saint Nicolas aurait ressuscité 3 enfants qu'un boucher aurait découpé en morceaux et mis au saloir 7 ans plus tôt.

Afin d'expier son crime, le boucher suit le saint dans tous ses voyages et réprimande les enfants désobéissants : c'est l'une des origines du personnage du Père Fouettard.

La Saint Nicolas est aussi l'occasion pour petits et grands de déguster le traditionnel pain d'épices décoré d'une étiquette à l'effigie du Saint Patron.
 

La légende de Saint Nicolas en chanson


Refrain
Ils étaient trois petits enfants
Qui s'en allaient glaner aux champs.

Tant sont allés tant sont venus,
Que sur le soir se sont perdus.
S'en sont allés chez le boucher:
Boucher voudrais-tu nous loger?
Refrain

Entrez, entrez petits enfants
Il y a d'la place assurément.
Ils n'étaient pas sitôt entrés,
Que le boucher les a tués.
Refrain

Saint Nicolas au bout d'sept ans
Vint à passer dedans ce champ,
Alla frapper chez le boucher:
Boucher voudrais-tu me loger?
Refrain

Entrez, entrez, Saint Nicolas,
Il y a d'la place, il n'en manqu' pas.
Il n'était pas sitôt entré
Qu'il a demandé à souper.
Refrain

On lui apporte du jambon.
Il n'en veut pas, il n'est pas bon.
On lui apporte du rôti.
Il n'en veut pas il n'est pas cuit.
Refrain

Du p'tit salé je veux avoir,
Qu'il y a sept ans qu'est au saloir.
Quand le boucher entendit ça,
Bien vivement il se sauva.
Refrain

Petits enfants qui dormez là,
Je suis le grand Saint Nicolas.
Le grand saint étendit trois doigts,
Les trois enfants ressuscita.
Refrain

Le premier dit: J'ai bien dormi.
Le second dit: Et moi aussi.
A ajouté le plus petit:
Je croyais être en paradis.
Refrain